Ce sont de drôles d’oiseaux, les profs qui m’ont inspirée !

Madame Mollo, professeur de français en 2nde et 1ère au lycée Saint Just, à Lyon. Vous aviez quelque chose de vibrant, dans vos paroles, dans votre effort désespéré pour faire de nous des êtres ouverts, cultivés, sensibles à l’art et à la littérature. Un jour, vous nous avez dit : « Zola a quelque chose d’animal, de monstrueux ». Cette phrase a résonné quelque part en moi. Sans doute grâce à vous, j’ai aimé vraiment, intimement la littérature.
Merci, Madame Mollo.

Madame Dégremont, professeur de philosophie en Khâgne BL au lycée du Parc, à Lyon. Vous détestiez Kant. Vous vouliez renverser la thèse d’Hegel sur la beauté, au motif que « une panthère, une panthère ! C’est magnifique ! ». Ha ! Une telle liberté face aux Penseurs Légitimes en Classe Préparatoire, cela frôle l’hérésie ! Pour avoir fait trembler la terre sous mes dogmes, pour m’avoir désarçonnée, pour avoir soufflé une tempête sur mes neurones bien ordonnés,
Merci, Madame Dégremont

Eglantine

Postée par Eglantine le 17 mars 2015

5
J'aime

 Voir la galerie