Crédits We Heart It
Crédits We Heart It

C'est un jeune professeur de cinéma et de français qui m'a marquée, je me souviens.

En seconde, j'avais un très gros penchant suicidaire -j'étais dépressive-, et je ne sais plus comment j'en suis arrivée là, mais je lui avait confié à la fin d'un cours cette envie de suicide.
Contrairement aux autres adultes que je connaissais, il m'a prise au sérieux, il ne savait pas quoi me dire, il était gêné et hésitant. Il s'est finalement lancé et m'a déclaré ces mots-ci : "Si tu pars, je vais être triste. Qui m'écriras des poèmes si tu t'en vas ?". A l'époque, je lui avais demandé de lire un ou deux poèmes de mon invention, pour avoir son avis. Alors, quand il a dit ces mots, j'ai repris espoir. Ça m'avait touché, qu'un professeur s'inquiète pour moi. Si je suis encore là aujourd'hui, que je n'ai pas commis d’imbécillité, c'est grâce à lui. C'est pour cela que je voudrais lui dire un grand merci.

"Viser la Lune pour retomber sur une étoile.", une citation qu'il avait faite pendant un cours et que j'ai trouvée si joliment dite que je l'avais notée sur un coin de cahier.

C'est entre autre grâce à lui que j'ai commencé à m’intéresser plus précisément au cinéma.


Une petite lycéenne

Postée par Didou le 7 juin 2015

0
J'aime

 Voir la galerie